Génédinant
Groupe d'échange et d'entraide pour la généalogie dans la région dinantaise

TOUJOURS A PROPOS DU MARTYRE DE DINANT EN AOUT. Jules COLLARD, un rescapé.

21 avril 2006 - Monique COLLARD

Jules COLLARD, un rescapé ...

Le 23 août 1914, mon grand-père, Jules Collard, habitait avec sa famille au 151, route de Philippeville.
Il fut pris dans une rafle des Allemands et emmené à Saint-Médart où, avec d’autres Dinantais, il fut mis au mur pour être fusillé.
Les soldats l’avaient enlevé avec son fils aîné, Emile, âgé de huit ans.
L’enfant pleurait en s’accrochant à la main de son père et l’officier de service lui fit signe de s’en aller. Mais l’enfant pleurait de plus belle, et s’agrippait à tout ce qu’il pouvait attraper.
Deux soldats s’avancèrent pour le maîtriser mais l’officier, d’un ordre bref, les fit rejoindre leur place parmi les tireurs.
Il fit signe, en même temps, à mon grand-père de partir en emmenant son fils.
Ils ne firent pas répéter cette injonction et se dirigèrent à toutes jambes vers leur demeure, tandis que résonnaient dans la vallée des bruits de fusillade.
Ce n’est que plus tard qu’ils connurent le nombre des victimes de ce massacre auquel ils avaient échappé grâce à l’obstination d’un enfant et...à un zeste d’humanité de cet officier.